Comment imprimer ses illustrations

En 2016,  lorsque j’ai lancé ma gamme de papeterie digitale j’ai également voulu avoir une partie « print » dans ma boutique. Je me suis alors équipée afin de produire mes propres impressions depuis mon studio. C’était un investissement mais je ne regrette pas une seconde car même si je collabore aujourd’hui avec un artisan imprimeur de ma région j’utilise encore ce matériel pour une partie de mes affiches de Maison Célestine. Voici donc comment imprimer ses illustrations et tous mes essentiels et les étapes pour y parvenir. 

comment imprimer ses illustrations

Etape 1 - Numériser et préparer votre fichier

Si vous travaillez directement en digital cette étape sera inutile mais si vous dessinez de manière traditionnelle il faut passer votre illustration au digital. Une fois l’illustration numérisée et nettoyée j’y effectue des réglages couleurs avec des calques de niveaux, saturation et de luminosité. C’est totalement à vous de voir le rendu que vous souhaitez. 

Etape 2 - Mise en forme

Une fois l’illustration propre je la met en forme sous photoshop. Parfois j’y rajoute du texte, je fais du montage. Mais surtout je la transpose au format final et je règle le profil couleur adapté en veillant toujours qu’elle soit au minimum en 300 dpi. Je pars généralement sur un format A3 et ensuite je pourrai facilement réduire le fichier en A4 ou A5 dans les paramètres d’impression. J’enregistre en JPEG en haute qualité. 

comment imprimer ses illustrations

Etape 3 - Réglage de l'imprimante et du papier

Nous voici à l’étape cruciale. J’utilise l’imprimante EPSON P-600. Elle n’est plus vendue aujourd’hui mais je pense à présent que la P-700 est son équivalent. Vous trouvez également de très bons modèles chez CANON comme celle-ci. Je vous conseille de partir sur un modèle qui fait de l’A3 car sinon vous serez vite limité pour votre boutique.

Au niveau du papier j’utilise du papier Epson Archival Mat et du papier Tecco Photo Mat. Il faut souvent faire plusieurs essais avant de trouver le bon papier. Ceux que je vous ai cité conviennent parfaitement à mon imprimante et à mon utilisation mais peut-être qu’ils ne seront pas forcément adaptés à votre matériel d’impression.

Au moment de l’impression j’effectue les derniers réglages dans la boite de dialogue de l’imprimante. Je sélectionne mon format, mon type de papier et mon bon profil couleur. La encore, il m’a fallu pas mal de tests avant de trouver le réglage idéal pour le rendu que je voulais. Ici pas de solution miracle c’est à vous de faire les essais selon votre imprimante et votre papier. Enfin je lance l’impression et je tiens enfin ma petite affiche dans les mains. Ce matériel est certes onéreux mais il vous permet ensuite de gérer votre stock avec plus de facilité et de ne pas avoir à faire imprimer des grandes quantités. Cela peut aider au début lorsque l’on veut avoir un certain nombre de références dans sa boutique.

Etape 4 - Le Packaging

Que vous expédiez votre illustration ou que vous la proposiez sur un salon de créateurs ou en boutique, il faut penser à son emballage. Il existe aujourd’hui de nombreuses solutions de pochettes écologiques ou biodégradables et cela protège votre affiche. Vous pouvez y rajouter un petit sticker avec votre logo. Pour une expédition, optez ensuite pour une enveloppe cartonnée et un sticker « ne pas plier » (pas toujours utile car c’est tout de même plié mais au moins il y est) pour du A4 ou bien un tube carré pour le A3. 

Ceci cloture cet aperçu de comment j’imprime mes illustrations depuis mon studio. J’espère que cet article vous sera utile et répondra à vos interrogations mais si vous avez des questions n’hésitez pas à me laisser un commentaire ou à me contacter directement par mail 🙂

1 Comment

Poster un commentaire